top of page
  • atelierquiquilamothe@gmail.com

Joyeux Noël odinique!

Dernière mise à jour : 26 déc. 2022

La joie incarnée est arrivée un jour dans mon atelier, un rayon de lumière, un vent de fraicheur, la simplicité d'être, la conscience universelle et la présence dans l'instant.

Cette énergie si spéciale qui répare toute chose.

C'était Joyce. Là bien nommée.


Et oui Joyce est un pur cadeau d'énergie.

Un énorme présent pour une créatrice de robes de mariées.

Sous ses rubans verts, comme un sapin de Noël, ancrée dans ses traditions

et son regard clair tourné vers le ciel, des étoiles plein les yeux.


Et bien ce soir j'ai eu envie de vous parler d'elle.

Car je ressens cette même énergie lorsque l'on se souhaite: "Joyeux Noël!"


Cet esprit de Noël que je ressens depuis petite et que je ne vis pleinement que maintenant. D'autres l'ont eu en cadeau à la naissance et nous la partage.

Merci Joyce.


A 4 ans, Paris XVI au catéchisme, une religieuse a dit à ma mère que c'était une honte de me faire croire au Père Noël alors qu'il s'agissait de la naissance de Jésus.

Ma mère, disciplinée, s'exécute.

Et exécute de fait, mon âme d'enfant.


J'étais la dernière d'une grande lignée de cousins et avant d'arriver dans les Landes chez mon grand-père pour fêter Noël, j'ai eu l'injonction de la part des adultes de ne rien révéler du secret à mes cousins.

Je les voyais tous descendre le matin du 25 le regard émerveillé, et moi la plus petite, je ne pouvais faire partie de cette joie partagée.


J'ai commencé à réparer cette blessure quand j'ai été tante, j'étais à fond pour fêter Noël avec mes neveux et nièce, mon coeur bondissait comme une petit fille.

Quelle joie familiale!


Et puis quand j'ai été enfin maman, à nouveau je n'ai pas pu partager la joie de Noël avec toute ma famille, pas de place pour moi et mes enfants, la maison n'était pas assez grande.

Me disait-on.

Mon coeur saignait à nouveau et j'avais beau me raisonner, me dire que tout cela n'était qu'une pure fabrication commerciale, que c'était débile d'investir affectivement autant ce jour de l'année, rien y faisait, j'étais partagée entre mon manque de ne pas fêter Noël avec ma famille d'origine et avec mes enfants.

Mon coeur était brisé en deux, je rejouais ma blessure d'enfant. Nouvelle trahison.


J'observais ce qu'il se passait en moi, toutes ces énergies contradictoires qui m'animaient.


ET puis un jour, quand j'ai dit: "Vorce", et que je me suis choisie moi,

Il a bien fallut que je passe un Noël toute seule.

J'ai accepté l'exercice avec gratitude.

Je ne voulais plus que mon état intérieur dépende de ma situation extérieure

et ce Noël là j'avais les poumons en feu

et une grande joie intérieure de reprendre ce pouvoir.

Mon pouvoir personnel.


Au fil des Noël, là où toute la faMille se rejoue, j'ai appris à être en joie qu'elle que soit ma configuration extérieure.

Je regarde des tonnes de films de Noël je pleure un bon coup et puis la joie revient.

Magique.

Serait-ce la magie de Noël ?

Les larmes emportent la tristesse, et une énergie de réparation survient, comme une eau vivante qui vous a nettoyé l'âme.

L'âme agit.


Oui mais.

Quid de l'Esprit de Noël ?


Avec mes enfants j'ai naturellement fêté la nature et le Solstiss.

Ce moment si spécial de l'année où tout s'arrête.

Comme un pause pour rentrer à l'intérieur de soi.

On partait en balade, on ramenait un tas de branchages, on décorait toute la maison de ces trésors végétaux et on accrochait le sapin au plafond.

Ce foisonnement végétal me faisait du bien.

Je me sentais en accord avec le rythme naturel.


Mais il y avait plus que ça.

Même si d'aucuns détestent Noël et d'autres l'adorent,

partout dans le monde un truc très spécial se passe.

Une énergie supérieure qui fait bouger notre âme.


Exit le petit Jésus qui ne veut pas que je crois au Père Noël.

Exit les écolos qui voudraient me faire culpabiliser de faire partie de la société de consommation.

Je fais des cadeaux si je veux. J'achète un sapin si je veux.

Exit les problèmes familiaux qui voudraient m'empêcher de vivre la magie de Noël.


Cet esprit je le ressens et je veux le vivre.

Je surfe sur cette énergie et je la laisse me traverser l'âme, quel que soit mon Noël.

Et il est là mon cadeau.

L'esprit de Noël, qui au fil de l'eau et du temps me répare et me fait évoluer.

Etre à cet instant en connexion avec mon être profond et lui offrir toutes les larmes et toute la joie dont il a besoin.


Et bien à force de me faire traverser, je passe mes Noël de plus en plus alignée.

Alignée avec mon moi supérieur, mon double cosmique, mon être suprême, mon centre de paix. La paix de mon esprit.

Celui qui n'a plus peur de rien, celui qui est en communion, celui qui sait que je suis à ma place, en temps, en espace, et en Père-sonne.


ET cette année, comme un ultime cadeau pour mon renouveau, j'ai appris QUI était le Père Noël!


Oui oui mes attentes de petites filles ont été récompensées!

Oui je pouvais vraiment croire au Père Noël!

Ou plutôt observer cette énergie de cohésion qui oeuvrait dans notre monde.


J'ai suivi ce flux d'énergie réparatrice, avec force et courage.

Aujourd'hui je sais que le Père Noël existe aussi pour les grands et qu'il prend sa source dans la mythologie nordique.

Tout s'aligne.

ET rien ni personne ne peut s'opposer à ce qui parle au plus profond de nos cellules.


Notre Père Noël est Odin, le dieu vicking qui vient du Nord et qui pendu à son arbre a reçu en cadeau les runes. Comme autant de formes-pensées qui créent et décodent notre réalité.

Il existe dans son monde subtil, et son énergie est si puissante que nous lui donnons vie dans notre réalité.

Nous tous, jouons la même partition. Sa partition.

L’accord parfait.

La féerie de Noël 🎄


Voilà désormais c'est clair en moi comme de l'eau de roche et j'avais envie de vous faire partager cette découverte joyeuse.


Nettoyez votre culpabilité de participer à un vaste « mensonge » fruit d’un vulgaire système de "consommation".

Toutes ces fêtes qu'ils veulent nous enlever par divers procédés.

Et suivez juste votre joie!

Celle de croire avec vos enfants au Père Noël, il existe!


Ce Père bienveillant venu du nord, Odin, dieu des vicking.

Odin pendu à l'arbre sacré, le sapin de Noël, arbre de la connaissance, pendant 9 nuits.

Le 25, jour du renouveau, on s'élève à une nouvelle naissance.

Noël c'est Noyo Hel, Nouveau Soleil, du solstice d'hiver.

Odin apportait les cadeaux des anciens (nous), fabriqués par les elfes (les fabricants de jouets, à nous de choisir avec conscience).

Depuis son trône au dessus du Pôle Nord, Odin voit tout avec son oeil de la co-naissance..

L'étoile polaire en haut du sapin, bref, tant d’éléments fantastiques de cohérence.


Logée au fond de nos cellules, notre mémoire gallo-vicking transcende toutes les tentatives de dissimulation.


Je vous embrasse fort avec l'esprit de Noël et vous met en lien les vidéos de Oleg de Normandie.


Et surtout!

Surtout, voici des photos de la Joie Incarnée.

Joyce, là bien nommée 🧚‍♀️ et tous ses elfes qui ont pris soin d'elle pour célébrer son grand jour !


https://odysee.com/@pagans-tv:0/le-p%C3%A8re-no%C3%ABl-c'est-odin-!-no%C3%ABl-c'est:5?fbclid=IwAR1k3qg6dZqvend8aOAnqELLJ_cUG_fdgpWtdADEGDTUyxumRS_iKZSXIts



13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page